Aller au contenu

City of Tales

Arash Nassiri

Los Angeles, la nuit. Sous les néons des stations-service, les couleurs des enseignes lumineuses ou la lueur de lointains feux d’artifices, de jeunes gens rapportent les souvenirs d’une ville étrangère – Téhéran – dans une langue qui n’est pas la leur, comme possédés par l’esprit d’Iraniens exilés. Leurs corps devenus hybrides, hôtes dans les deux sens du terme, évoluent dans un univers rendu irréel par la présence fantomatique d’un autre espace-temps.

Production :
Jonas Films

Dans la même section