Aller au contenu

Pripyat

Nikolaus Geyrhalter

Située à  cinq kilomètres de la centrale nucléaire de Tchernobyl, l’agglomération de Pripyat comptait cinquante mille habitants en 1986. Aujourd’hui, Pripyat est une ville-fantôme gravement contaminée et sous haute surveillance, au centre de la zone radioactive qui pénètre d’Ukraine jusqu’en Biélorussie. Les villages pour la plupart ont été évacués. Il faut un permis spécial pour être admis à  l’intérieur de la clôture de fil de fer barbelé qui délimite la zone, et les contrôles de taux de radioactivité sont obligatoires à  la sortie. Personnel de surveillance, chercheurs, travailleurs du nucléaire, médecins… continuent pourtant à  fréquenter quotidiennement le site. Comment survivent-ils dans ce lieu à  part ? La production ne devrait pas être consommée, la poussière ne devrait pas être inhalée quand le vent la soulève… Pourtant, comme la radioactivité est indétectable pour les sens, presque personne ne tient compte des recommandations.

Nikolaus Geyrhalter

Né en 1972 à Vienne, photographe, et cinéaste depuis 1993, il a réalisé entre autres :

• Eisenerz, 1992 • Angeschwemmt, 1994 • Das Jahr nach Dayton (L’année après Dayton), 1997 • Pripyat, 1999 • Elsewhere, 2001

Production :
Nikolaus Geyrhalter Filmproduktion GmbH
Distribution :
Andana Films
Montage :
Wolfgang Widerhofer
Son :
Alexei Salov
Photo :
Nikolaus Geyrhalter

Dans la même section