Aller au contenu

The Silent Majority Speaks

Bani Khoshnoudi

En Iran, les élections confisquées de juin 2009 ont entraîné de grandes manifestations, une opposition violente et de nombreux morts. Bani Khoshnoudi récupère, juxtapose, analyse des images tournées à  la volée par des caméras bon marché ou par des téléphones, apportant un éclairage nécessaire sur la révolte de 2009, qui a valu au film de rester dans la clandestinité pendant plusieurs années. Mais les plans de 2009 sont aussi mis en perspective. The Silent Majority Speaks brosse un grand tableau constitué d’images d’archives et nous raconte un siècle tissé de révoltes et de répression sans fin, qui perdure encore aujourd’hui. De cette mise en perspective, de cette puissante réflexion tant verbale que visuelle, résulte une indispensable fresque sur l’Iran à  la lumière de ses aspirations à  la démocratie. (Jocelyne Saab)

Bani Khoshnoudi

Bani Khoshnoudi est née à Téhéran, puis a immigré aux États-Unis en 1979. Après avoir étudié la photographie et la réalisation de films à Austin, Texas, elle s’installe en France ou elle a réalisé des courts-métrages ainsi qu’un documentaire pour Arte, Shirin Ebadi : A simple lawyer.
En 2006, elle crée sa propre maison de production, Pensée Sauvage. Elle travaille aussi sur des installations video et prépare son premier long-métrage de fiction.
Elle vit actuellement entre Téhéran et New York.

ttttttttt
Bahni Khoshnoudi est née à Téhéran et a immigré aux États-Unis avec sa famille en 1979. Après avoir étudié la photo et le cinéma à Austin, elle est partie pour Paris, y tournant des courts-métrages de fiction et films expérimentaux. En 2004 elle réalise pour Arte le documentaire de long-métrage Shirin Ebadi : A Simple Lawyer. En 2006, elle fonde sa maison de production , Pensée Sauvage. Elle écrit actuellement son premier long-métrage de fiction.

Production :
Pensée Sauvage Films

Dans la même section