Aller au contenu

Las fuerzas

Paola Buontempo

En filmant les jockeys de la promotion 2015 de l’école de La Plata, en Argentine, pendant leur formation et jusqu’à  leur première course professionnelle, Paola Buontempo livre en quelque sorte le contrechamp de Los Animales, son court métrage montré à  Cinéma du Réel en 2012, qui s’employait à  faire sentir dans le champ la présence des animaux, encagés et tenus à  l’écart de la société des hommes. Les jockeys, souvent issus de famille de propriétaires terriens cavaliers de pères en fils, sont ici filmés pendant leurs entraînements de manière à  ce que le spectateur essaie à  chaque fois de comprendre la nature de l’exercice. Pesée, cours d’hippologie, galop sur de faux chevaux pour apprendre la posture ad hoc, entretien avec un commentateur sportif tonitruant, geste furtif pour toucher une statue de la vierge disposée dans le couloir de l’hippodrome… De la précision parfois clinique des plans se dégage l’impression que l’apprentissage consiste avant tout en l’ajustement de deux corps complémentaires, celui de l’animal, tenu à  distance par la théorisation et la reproduction mécanique des mêmes mouvements, et celui d’un sportif calibré et réduit aux dimensions idoines, modelé jusque dans les expressions de son visage, enrôlé dans un régime de simulation aussi fascinant qu’absurde – et dont il n’est pas impossible qu’il révèle, sous ses atours atypiques, la vérité de tout processus d’apprentissage. (Charlotte Garson)

Paola Buontempo

Née en 1985, la réalisatrice argentine Paola Buontempo prépare actuellement une thèse en communication audiovisuelle. Après son premier court métrage Las instancias del Vértigo (2009), elle co-réalise avec Delfina Magnoni, Vanina De Acetis et Franco Pasarelli El paisaje partido (2010) et Los hombres dibujan la sombra (2011).

Production :
Paola Buontempo

Dans la même section